Le guide définitif pour choisir son DJ pour son événement privé ou professionnel

Le guide choisir son DJ pour son événement :

Vous êtes perdu(e), les DJ sont légions et vous ne savez pas comment faire le tri ? Comment sélectionner le bon DJ pour votre événement ? Savoir quelles sont les différences, pourquoi choisir l’un plutôt qu’un autre ?

Qu’est-ce qui justifie les différences de prix … bref, on vous explique comment vous y retrouver dans cette jungle en vous donnant des outils précis pour vous aider afin de savoir comment choisir son DJ !

1°) Le type d’événement

Quel DJ pour quel événement ?

ça n’est pas logique pour tout le monde, et il convient de faire un peu de pédagogie là-dessus.

Détaillons ces événements pour vous faire une idée plus précise:

  • Evénement d’Entreprise : votre DJ doit comprendre les codes de votre entreprise et se faire discret. La plupart des événements de ce type étant pour des présentations de produit, des cocktails, des inaugurations, le DJ doit être là pour proposer une ambiance musicale et maintenir une atmosphère en rapport avec votre image, votre produit, votre philosophie.

Consultez les références de soirées ou évènements d’entreprise de Dj Funky Jv

 

  • La majorité de ces événements ne nécessite pas forcément de faire danser, donc le DJ peut être spécialisé dans un style de musique (Lounge, Jazz, Deep House …) qui pourra très bien faire l’affaire, et dans le cas contraire, préférez un DJ qui a une expérience club.

 

  • Evénement privé (soirée particulier type anniversaire) : votre DJ va faire partie de la famille lors de votre événement, va vous découvrir dans l’intimité, avec vos proches, et donc il est indispensable que vous ayez un bon feeling avec votre DJ. Il doit être souple et adaptable musicalement pour vous faire plaisir mais également pouvoir assurer une soirée complète en proposant à vos convives une programmation pouvant fédérer le maximum de personnes sur la piste.
    Pas besoin d’un DJ qui a forcément une expérience club (même si ça aide) mais d’un DJ qui comprenne vraiment qui vous êtes, quels sont vos amis, et ce que vous souhaitez comme ambiance car c’est avant tout VOTRE événement.

 

  • Mariage : non ! n’importe qui ne peut pas faire de mariage et d’ailleurs il est difficile d’en trouver de professionnels car beaucoup de DJ « club » ne souhaitent pas en faire (le mariage bénéficiant, certes moins qu’à une époque, d’une connotation un peu péjorative pour un DJ qui peut voir voir son statut de DJ Club quelque peu écorné !).
  • il faut juste pouvoir le briefer un peu sur les moments clés de votre événement (car ceux-ci ne représentent qu’une infime partie de la fête) mais il faut aussi que le feeling passe car là encore, cela se fera en famille. Le DJ devra également avoir un peu de prestance au micro car souvent, des annonces sont à faire, voire à ambiancer vos invités.
  • Le bon DJ de mariage est clairement le plus difficile à trouver car il doit répondre à de nombreux critères et il doit être expérimenté. On y reviendra plus tard dans un article spécifique.

 

  • Evénement sportif : la plupart des événements sportifs nécessitent une intervention au micro (animation d’une course par exemple), ou quand ce n’est pas le cas, nécessitent de suivre un déroulé précis, en accord avec l’organisation globale (dans les matches sportifs de haut niveau par exemple type foot, basket, rugby …) Même si parfois l’ambiance que doit mettre le DJ est scriptée (c’est-à-dire qu’il doit suivre à la lettre un programme musical, d’ambiance et d’animation, parfois guidé à distance via un casque), le DJ devra tout de même avoir un certain charisme au micro, et une certaine souplesse pour suivre les consignes données, tout en jouant un rôle technique et d’animateur.

 

  • Festival : dans ce cas de figure, le DJ devra être spécialisé dans un domaine musical qu’il maîtrise parfaitement, et pour lequel il sera non seulement compétent, mais aussi éventuellement acteur réel de la scène en tant que producteur de ce style de musique. Le DJ de festival doit avoir une identité musicale et culturelle propre. Il faudra aller fouiller du côté des réseaux sociaux pour découvrir son univers dans sa globalité. Il sera sélectionné principalement selon ce critère afin d’être inscrit dans un programme artistique cohérent.

 

  • Nightclub (discothèques) : le DJ devra avant tout répondre à une demande de la clientèle, ou à un besoin de programmation du lieu, qui s’inscrira dans la direction artistique souhaitée par le dirigeant ou responsable des events.

On pourrait davantage détailler tous les types d’événements mais le but n’est pas d’écrire 10 tomes dans cette publication déjà bien longue, mais d’essayer de vous donner les grandes lignes pour vous aider à comprendre que chaque événement a ses spécificités, et que donc chaque DJ doit avoir des compétences particulières selon le type d’événement.

Nos conseils: n’hésitez pas à donner le maximum d’infos sur votre événement à votre interlocuteur pour savoir s’il est compétent pour le faire. Tout peut avoir une influence sur sa manière de l’appréhender, du lieu au nombre de personnes, des conditions imposées (playlist musicale, animation micro…) aux conditions techniques etc…

Si par ce moyen vous pourrez dresser un profil type de votre DJ, certains DJ vous expliqueront d’eux-mêmes qu’ils ne sont pas en mesure de réaliser les événements en fonction des précisions que vous leur aurez apportées. .

Parmi les réponses que vous pourrez avoir: « non je ne fais pas de mariage », « non je ne fais pas d’animation micro », « non je ne passe pas de musique de tous les styles », « non je n’ai pas de matériel » ou « je n’installe pas de matériel », « si je ne peux pas passer la musique que je veux ça ne m’intéresse pas » etc… tout autant d’indications qui vous permettront de faire le tri parmi les différents profils pour trouver celui qui vous conviendra.

2°) Le lieu

Quel DJ pour quel lieu ?

Le lieu n’est pas souvent un critère pris en compte par les DJ et donc vous n’aurez pas de réelles difficultés à trouver un DJ en fonction d’un lieu précis. Certains pourraient éventuellement vous dire qu’ils ne veulent pas de faire de salles des fêtes, d’autres pourraient vous dire qu’ils n’aiment pas jouer dans des salles trop petites, d’autres dans des salles trop grandes … cela reste quand même relativement marginal.

Ceci étant, certains DJ, pour garder un certain standing dans leur carrière et pour leur communication personnelle (travaillant leur image) pourront soit accepter de travailler dans des lieux moins prestigieux, sans toutefois communiquer dessus, soit véritablement refuser s’il n’y a pas un standing minimum, ou une renommée qui pourrait servir leur image.

3°) La technique (son et lumière)

 

DJ avec ou sans matériel ?

Point extrêmement important, la technique est souvent rapportée au DJ car c’est lui dans la plupart des cas qui gère ce point.
Deux cas de figures se présentent:

Avez-vous besoin de matériel pour votre événement … ou non ?
Il se trouve que la plupart des DJ ne possèdent ni matériel de sonorisation, ni de matériel d’éclairage.
Vous allez donc être très vite en mesure de faire du tri grâce à ce point.

  • 1ère question à poser: Avez-vous votre propre matériel ?

Simple, claire, efficace, cette question dépend également principalement du lieu, certains étant équipés.
Si le lieu n’est pas équipé, le DJ devra soit posséder son matériel, soit être en mesure de se procurer le matériel nécessaire de son côté et aussi d’en assurer son installation.
Si le lieu est équipé, le DJ devra connaître le matériel en place pour savoir s’il est en mesure de pouvoir / vouloir jouer dessus.
Si le lieu est partiellement équipé, il pourra être demandé au DJ d’apporter juste ses platines (ou contrôleur midi avec ordinateur) et de se brancher sur le matériel en place.

  • 2ème question à poser: Installez vous le matériel ?

Si le DJ possède le matériel, dans la majorité des cas, il l’installe lui-même (ou accompagné d’un technicien) et donc vous fera un package tarifaire (selon le nombre d’heures de travail nécessaires en amont de l’événement)
Si le DJ ne possède pas le matériel mais se charge pour vous de cet aspect technique, soit il s’occupe lui-même de l’installation après avoir loué le matériel, soit il sous-traite à un prestataire extérieur qui se chargera aussi de son installation sur place.
Dans les deux cas, veillez à bien demander au DJ s’il gère tout de A à Z, ou s’il ne gère pas la partie technique de vous en avertir (ce qui pourra également avoir une influence sur le tarif)

Enfin si le DJ ne gère pas du tout la partie technique et vous en laisse la charge, celui-ci viendra donc seulement assurer la prestation (il peut dans certains cas fournir son matériel de mix, type platines et table de mix, si le lieu est partiellement équipé et venir se brancher uniquement sur le matériel déjà installé)

Nos conseils: toujours demander en priorité au responsable du lieu où vous réaliserez votre événement quel est le matériel en place, afin de pouvoir gagner du temps lors de votre demande au DJ, pour savoir s’il doit prévoir du matériel ou non (que ce soit en sonorisation, et/ou en éclairage). La plupart des lieux ont des fiches techniques, demandez leur afin de pouvoir la transmettre au DJ.

Si votre choix s’est déjà orienté sur un DJ pour un lieu équipé, demandez lui de pouvoir faire si possible un repérage, afin de confirmer que l’événement pourra se réaliser dans de bonnes conditions, et que le matériel lui offrira de bonnes conditions de travail (et de qualité d’écoute pour vous et vos invités).
Il nous est déjà arrivé de refuser de travailler dans certains lieux, en raison de la configuration sonore, du matériel vétuste ou inadapté ou des conditions techniques imposées par l’établissement (limiteur sonore, horaires de fermeture à respecter à raison des soucis de voisinage etc…)
Informez au préalable votre DJ de toutes les contraintes techniques et logistiques liées au lieu (accès, débarquement du matériel, restrictions, espace alloué au DJ, conditions de démontage, conditions de branchement etc…)

3°) La qualité du matériel

Quelle qualité de matériel ?

Cela peut paraître anecdotique pour certains d’entre vous, mais la qualité du matériel est un facteur à ne pas négliger et qui a une influence, non seulement dans la qualité de votre soirée, mais aussi sur le tarif de prestation.
Beaucoup de personnes nous disent régulièrement « je n’y connais rien, je vous fais confiance », mais nous prenons tout de même le temps de leur justifier le prix de nos prestations en raison aussi du matériel mis à disposition

Il en existe pourtant aussi de fabrication chinoise bien moins chers mais le verdict est sans appel: problèmes techniques au bout de quelques mois, batterie à durée de vie plus faible (lumières qui s’éteignent pendant l’événement), bruit des ventilateurs etc…bref, avoir du matériel de qualité, c’est aussi avoir une prestation de qualité.

Voilà pourquoi, lorsqu’un package DJ / Matériel (Sonorisation + Eclairage) vous est présenté, un prix peut vous paraitre exorbitant, alors qu’il est tout à fait justifié en raison de la quantité, mais surtout de la qualité du matériel utilisé (ce prix représente parfois à peine un dixième du prix total du matériel mis en oeuvre pour votre événement)

Nos conseils: Demandez au DJ de vous fournir quelques références (marques, modèles…) du matériel utilisé, et faites un copier-coller dans google en cherchant le prix … ce qui vous permettra d’avoir une idée du ratio qualité / prix du matériel mis à disposition pour votre événement.

D’autres paramètres peuvent rentrer en ligne de compte tels que ses compétences techniques en sonorisation (par exemple, gérer l’acoustique sur une pièce étirée ou dans une salle ronde) ou en éclairage (mettre en lumière votre événement, qui peut parfois nécessiter aussi la présence d’un technicien supplémentaire type « light-jockey » qui gèrera les effets de lumière avec une table DMX ou un ordinateur).
Ayez en mémoire que les petits détails qui peuvent faire la différence ont une répercussion évidente sur le tarif et que plus le matériel est sophistiqué et de qualité, plus il est susceptible d’influer sur le prix final.

 

5°) La personnalité du DJ

Quelle personnalité de DJ pour mon événement ?

Chez DJ FUNKY JV, c’est clairement le point le plus important et celui qui selon moi fait toute la différence.
Trouver un DJ n’est pas souvent le problème mais trouver LE DJ qui convient à l’événement est plus difficile.
Pourquoi ?

La réponse est simple: le feeling ! Un DJ a une personnalité, un contact, un style, une approche musicale qui peut très bien convenir à certaines configurations, mais pas d’autres. On peut très bien vous recommander un DJ qu’on a adoré, mais ça ne sera peut-être pas votre cas, d’autant plus si vous n’avez pas assisté à sa performance. Alors comment savoir si le DJ que je souhaite engager est le bon ?

  • Le 1er contact est souvent déterminant: on peut déjà se faire une 1ère idée par mail, sms ou autre, mais un contact téléphonique, vidéo ou mieux, réel, est beaucoup plus révélateur, car le jour de votre événement, le DJ sera présent sur place et comme on dit « what you see is what you’ll get  » (= ce que vous voyez est ce que vous aurez). Cela peut parfois sembler réducteur, mais le physique est aussi important que le contact: présentation, tenue vestimentaire, taille, présence de tatouages ou non, couleur de cheveux, etc… sont autant d’indicateurs qui peuvent faire basculer votre recherche d’un « peut-être » à un oui ou non définitifs. Rencontrez votre DJ si possible, au moins en vidéo conférence.

 

  • La personnalité : s’exprime-t-il bien ? calmement ? maîtrise-t-il son sujet ? est-il plus discret et réservé ou expansif et exubérant  ? tous ces détails vous permettront de transposer le personnage dans le contexte de votre événement, et voir s’il s’intégrera parfaitement selon vos souhaits.

 

  • Sa réserve : dans le cas où il n’est pas confronté à un large public pendant lequel il doit assurer le show et donc être davantage démonstratif (festival, animation sportive, ou dans certains cas, les nightclubs), il conviendra sans doute de confier votre événement à quelqu’un qui sait rester à sa place, qui ne s’attribuera pas les mérites de l’événement le moment venu, qui ne copinera pas avec vos clients en oubliant pourquoi il est là. Rien de pire qu’un DJ parti fumer sa cigarette pendant 20mn alors que vous avez besoin de lui à ce moment là, qu’un DJ qui monopolise l’attention au micro, ou sans gêne qui vient réclamer sa part du gâteau de mariage avec sa coupe  (anecdotes véridiques parmi tant d’autres)  … bref, un DJ qui sait où se trouve sa place, et qui ne déborde pas du cadre de sa mission.

 

  • Est-il flexible ? adaptable ? à votre écoute ? …un DJ c’est quelqu’un qui sait que la pratique n’est pas toujours la même que la théorie, et qu’en vrai, il y a toujours des paramètres qui peuvent faire changer la physionomie de l’événement. Le DJ doit pouvoir s’adapter, répondre à vos attentes et parfois à celles de vos invités sur le moment, savoir collaborer avec tous les intervenants et les respecter (du serveur au traiteur, du technicien au responsable du lieu, de votre client au CEO …)
    Votre DJ doit comprendre que parfois, il est nécessaire de s’adapter pour garantir le succès, réagir musicalement quand cela est nécessaire … faites attention aux petits détails de sa personnalité qui vous renseigneront sur ses capacités.

5°) La musique

Quelle musique pour votre événement ?

La musique est innée au DJ choisi, et donc très subjective. C’est évidemment le point qui semble le plus important, mais vous pourriez très bien avoir un DJ qui sache jouer le style de musique que vous souhaitez, mais qu’il ne le fera pas comme vous vous l’entendez, ou qui une fois le moment venu, prendra une toute autre direction.
Cela nous ramène au point cité au dessus: le feeling. Un DJ qui connaît son métier doit pouvoir, qu’il soit spécialisé ou non, répondre à vos attentes musicales spécifiques, ou si vous lui donnez carte blanche, être en mesure de proposer une ambiance idéale qui conviendra parfaitement à votre événement.
Si la musique est un élément clé de celui-ci, voire un point déterminant de son succès ou de votre chiffre d’affaire, tout repose donc sur lui.

La confiance est la clé, et la confiance ne peut se donner que si le feeling est excellent avec votre DJ ! Il devra vous rassurer, vous prouver par son expérience sur le terrain, ses références, et sa culture musicale qu’il maîtrisera parfaitement son sujet.

Nos conseils: discutez avec votre DJ des directions musicales que vous souhaitez pour votre événement, et donnez lui un cadre (styles que vous ne souhaitez pas entendre)
Si vous le recrutez spécifiquement pour son style, assurez-vous qu’il soit bien spécialisé et que c’est un vrai passionné de son style musical, voire un véritable acteur du mouvement (DJ / Producteur). Les références sont assez facilement vérifiables.

6°) Le tarif

Choisir son DJ – Quel Tarif ?

Nous venons de l’expliquer auparavant, le tarif peut varier du simple au triple et parfois même plus selon une prestation, en fonction de nombreux paramètres. Choisir son DJ c’est également choisir une qualité de travail en rapport avec votre événement et le budget que vous souhaitez y consacrer.

Comme le tarif est avant tout une recette dépendant de différents ingrédients, nous allons essayer de vous les détailler ici afin que vous puissiez faire votre propre idée du « bon » tarif à dépenser pour votre DJ

  • le type d’événement : selon moi il n’est pas un critère principal devant influer sur le tarif, mais il peut lui aussi avoir son importance dans la négociation, en raison notamment de son impact marketing, ou du travail qu’il représente en amont. Par exemple, mixer pour un événement télévisé pourra apporter au DJ des retombées non négligeables (augmentation du nombre de followers sur les réseaux sociaux, nouveaux contrats, utilisation de la vidéo de son passage TV pour sa communication etc…) et de ce fait, le prix pourra être négocié plus facilement. Sur un événement de type « soirée étudiante », avec une entrée payante, selon le nombre de personnes attendues, le DJ pourra exiger un supplément sur les entrées s’il aide à la communication et amène un partie de son réseau. Sur un mariage, le travail préalable est beaucoup plus long et le DJ se doit d’être disponible, ce qui peut avoir aussi une influence sur le prix de son service global ….

 

  • la durée de l’événement : point important, la durée d’un événement change considérablement la donne. Vous pouvez aisément comprendre que mixer 2H pour un cocktail ou 6H pour une soirée dansante, ou être bloqué toute une journée pour un mariage, n’a pas le même impact financier. Il faudra donc discuter avec votre DJ de ses conditions, et savoir s’il vous propose un package (plusieurs heures, journée complète, tarifs dégressifs en fonction du nombre d’heures prises etc…) ou un taux horaire.

 

  • la récurrence de l’événement : Faire 4 dates par mois dans un bar plutôt qu’une seule à une influence sur la négociation, et il en est de même pour les événements privés. Vous prévoyez de vous marier, puis vous savez que vous avez les 50ans de votre mère à fêter dans 3 mois ? …faites jouer cela dans la balance pour pouvoir discuter les prix avec votre DJ.

 

  • les conditions de l’événement : les conditions étant liées à l’événement lui-même, le DJ pourra sans doute adapter ses tarifs selon plusieurs critères, et il est donc important de jauger pour la négociation, les impacts aussi bien pour vous que pour le DJ. Entrée payante ? Contreparties en échange ? (si vous êtes un hôtel vous pouvez offrir une nuit, si vous êtes une marque un échantillon promotionnel, si vous êtes un service de loisirs une compensation en entrées par exemple …) Apportez-vous une visibilité médiatique pour le DJ ? (TV, réseaux sociaux, campagne de communication visuelle à grande échelle etc..) …bref, tout autant de questions qui pourront être aussi bien un levier de négociation pour le DJ que dans votre intérêt.

 

  • la présence ou non de matériel : pour la même raison, il est souvent plus facile de dire au DJ de venir jouer et poser de la musique sans se soucier d’autres aspects techniques que de lui demander de tout gérer. En ça, le prix variera considérablement s’il est nécessaire de venir avec juste des clés USB, s’il devra amener son contrôleur ou pack de mix complet (tables + platines), ou s’il devra le fournir et tout installer lui-même, voire avec l’aide d’un technicien.

 

  • la qualité du matériel : déjà expliqué précédemment en détails, on ne répercute pas de la même façon le prix de sa prestation selon si on a des enceintes « Ibiza Sound » ou des « QSC » …prenez quelques minutes pour vous renseigner !

 

  • la logistique : un DJ qui installe tout le matériel tout seul, ça existe, mais ce n’est pas toujours sa vocation première et pour qu’il soit efficace lors de sa prestation DJ, il est parfois nécessaire qu’il soit accompagné d’un soutien logistique et technique (monteur, ingénieur du son, technicien éclairage …) cette main d’oeuvre supplémentaire a aussi un coût et influe directement sur votre prix final.

 

  • le type de client : un particulier a un budget personnel limité sur son événement, une entreprise un budget global d’animation qui lui est alloué avec différentes enveloppes en fonction des événements, une organisation internationale des subventions, une marque un budget marketing …il est donc logique de ne pas avoir le même tarif selon le type de client. Par contre selon son statut, le client pourra lui aussi faire valoir l’intérêt de son entreprise (renommée de la marque, contreparties …), de son établissement (un hôtel pourra proposer de la récurrence et donc négocier les prix etc…)
  • la part organisationnelle du DJ dans votre événement : devra-t-il gérer d’autres artistes ? devra-t-il participer à la communication de l’événement ? Tout ce travail supplémentaire peut ou non se facturer selon le DJ avec qui on discute.
  • la contrepartie que le DJ peut apporter à votre événement : le DJ a-t-il un nom connu ? a-t-il produit une musique qui peut servir votre événement ? a-t-il un réseau de communication important (blog, impact sur les réseaux sociaux type facebook, twitter, instagram … et de nombreux followers auprès de qui il pourrait communiquer sur votre événement ou éventuellement les faire se déplacer) ? La notoriété d’un DJ et son influence peuvent être là encore des arguments de négociation (valables dans le sens Client > DJ mais aussi DJ > Client) …

 

  • les VHR (= conditions de déplacement de type Voyage / Hébergement / Repas) : Vous avez un événement à l’étranger et proposez au DJ de prendre tous vos frais en charge ?  l’impact financier mais aussi psychologique dans la négociation est important car le DJ facture généralement ces frais en supplément (ou les inclut dans un package) et en gère toute la partie « administrative ».
    Cette part peut donc être déduite de ses frais généraux, vous réduisant ainsi la note globale à la seule prestation, et si vous gérez pour lui tous ces paramètres, il n’en sera que plus soulagé.

 

  • les retombées financières d’un événement : vous n’avez pas un gros budget de départ, mais il se pourrait que, selon le succès de votre événement, le DJ y trouve un intérêt financier ? (participation sur les entrées, commissions sur la consommation au bar, contrats clients signés à l’issue etc…) Faites valoir vos arguments auprès du DJ qui décidera s’il est prêt à faire un sacrifice financier pour éventuellement pouvoir en apprécier davantage les retombées.

 

  • la renommée de votre événement, établissement, marque etc… : il n’est pas légendaire que de nombreux DJ d’institutions comme le VIP Room, le Nikki Beach, la Folie Douce … ou autres lieux qui parlent à tous, aient travaillé pour des sommes dérisoires, voire parfois même gratuitement, afin de pouvoir utiliser ensuite le nom pour leur promotion personnelle. Certains DJ peuvent avoir besoin de références pour se faire une place dans le milieu et utiliser ces références pour trouver de nouveaux contrats, gages de qualité pour leurs futurs clients. Négocier auprès du DJ l’aura de son établissement, de sa marque, de son événement, c’est aussi lui permettre de s’en servir comme tremplin. Offrez gratuitement une place à un DJ qui devra assurer la 1ère partie de David Guetta en festival, je pense que vous serez submergé par les candidatures !
  • l’expérience du DJ : l’expérience quel que soit le domaine, ça a un coût et évidemment, un DJ qui a 20ans d’expérience sera plus à même de réussir votre événement que quelqu’un qui sort d’une formation ou qui a appris patiemment dans sa chambre sans se confronter à un public. L’expertise du DJ aussi, liée à son expérience, est de vous accompagner, de vous aiguiller, de vous conseiller dans votre événement et dans la musique pour en garantir son succès. Certains préféreront évidemment un DJ qui a fait ses preuves et dont c’est le métier à plein temps qu’un part-time DJ du week-end. Néanmoins là encore, tout est question de budget et de savoir si l’on souhaite payer un service en faisant confiance et en espérant que tout se passe bien, ou payer un service qui a fait ses preuves, et dont le DJ est garant du résultat.
  • le statut professionnel du DJ : là encore il serait nécessaire de réaliser un article complémentaire tellement ce facteur est crucial lorsque l’on engage un DJ (ça viendra sans doute par la suite) mais ce qui est le plus important, c’est de vérifier que le DJ a un statut officiel. Est-il auto-entrepreneur, profession libérale, en association, en société ? Vous propose-t-il un contrat ? Quelles sont les garanties ? Paie-t-il une assurance professionnelle spécifique ? …si aucune de ces questions ne trouvent de réponses, ne vous étonnez pas de trouver des prix (trop) accessibles en comparaison avec un DJ professionnel qui a des charges à payer !

Voilà, on pourrait continuer tellement la liste des critères pourrait être détaillée mais je me limiterai à ceux-ci qui sont les plus importants à mon sens pour justifier les différences de tarifs que vous pourrez rencontrer.

Nos conseils : Utilisez ces différents critères vous savoir si le prix qui vous est présenté est justifié ou non. Si ce n’est pas le cas, utilisez les comme leviers pour votre négociation afin de trouver un compromis entre le budget dont vous disposez, et le tarif qui vous proposé par le DJ. Dans la majeure partie des cas, chez DJ FUNKY JV nous constatons que nos clients sont plus enclins à rajouter un supplément à leur budget d’origine pour avoir de la qualité et des garanties, plutôt que de courir des risques.

Conclusion : trouver le bon DJ pour son événement peu paraître un vrai parcours du combattant, mais il n’en est rien, c’est souvent assez intuitif, et l’ensemble des outils que je viens de présenter se fait dans un cheminement assez naturel:

  1. Le 1er contact permet de cerner un minimum la personnalité du DJ et de voir si il répond à vos attentes. Si le feeling est là, vous pouvez passer à l’étape 2. Sinon, vous pouvez le garder en option et prendre le temps de comparer avec les services d’un autre.

 

  1. Une fois que la confiance est instaurée, viennent les questions techniques et organisationnelles. A ce stade, le tarif ne doit pas encore entrer en compte car vous devez présenter tous les aspects de votre événement et le DJ y répondre. S’il n’est pas en mesure d’y répondre, changez de DJ, sinon vous risquez de perdre non seulement du temps mais aussi de l’énergie.

 

  1. La question du tarif est abordée, et le prix que vous propose le DJ (n’hésitez pas à demander un devis) doit répondre en tous points à vos attentes aussi bien artistiques que techniques. S’il y a des zones d’ombres, faites le point avec le DJ. Demandez-lui de vous expliquer en détails les prestations facturées, de préciser le matériel s’il y en a, d’établir avec lui un déroulé … Si le tarif proposé ne matche pas votre budget, mais que vous êtes satisfait de ses services et de vos échanges, continuez de discuter et rentrez en négociation. Exposez vos problématiques, vos difficultés à dépasser votre budget (avec une argumentation réelle et non pas fantaisiste du genre « j’ai dépensé tout mon budget en déco, il ne me reste plus que ça pour le DJ »  ).
  2. Si le DJ est souple dans sa négociation, vous pourrez aboutir à un compromis. S’il campe sur son tarif, en raison de votre offre trop basse ou tout simplement car il ne peut faire autrement, continuez les recherches en parallèle et comparez pour une offre similaire jusqu’à décider avec quel prestataire vous conclurez !

Rien ne sert de rentrer en conflit sur le tarif proposé par votre prestataire. Tout DJ à un seuil en dessous duquel il ne souhaitera pas travailler, tout comme vous, client, avez un budget psychologique maximum que vous ne souhaitez pas dépasser.

Le but est de trouver le bon équilibre entre la qualité de prestation proposée, les services annexes (technique, consulting …) et votre budget final.

Pour terminer, l’une des étapes primordiales lors du démarchage d’un DJ, c’est de se renseigner un maximum sur la qualité et les compétences de votre prestataire.
Tout DJ professionnel sera à même de vous fournir les éléments suivants:

– Pressbook: un document du type fichier PDF qui regroupera sa présentation en tant que DJ (Bio, références, photos …)
– Vidéos: vidéos de ses prestations, vidéos en conditions réelles, vidéos des événements réalisés, trailer vidéo le présentant sous différents aspects et dans ses disciplines artistiques …( liens Youtube ou Vimeo par exemple.)
– Audio: évidemment aussi important, les liens audios vous permettront d’écouter son style, ses affinités musicales dans un style donné, vous permettront de vous projeter sur l’événement. Demandez de préférence un mix en conditions « LIVE » pour pouvoir jauger de la technique d’enchaînement ! (cela restant très difficile à apprécier en raison des possibilités de mixer via des logiciels ou équipements qui synchronisent d’eux-mêmes les morceaux …) La technique du DJ est évidemment un gros plus, mais il est très difficile lorsque l’on ne s’y connait pas de savoir si le DJ est bon techniquement ou pas, même au travers d’un mix audio.
– Photos : les photos tous comme les vidéos sont essentielles pour que votre DJ vous prouve qu’il était bien sur l’événement qu’il vous cite en référence (beaucoup de DJ ont tendance à rajouter des lignes sur le CV et peuvent vous vanter les mérites de leurs références sans toutefois en apporter la preuve) …méfiez-vous, et demandez leur des preuves que vous pourrez facilement vérifier !

– Visuels: les DJ qui ont déjà un parcours professionnel peuvent attester de nombreux visuels ou leurs noms ou photos apparaissent ! Attention toutefois, certains peu scrupuleux n’hésitent pas à créer de faux flyers à partir de templates (flyers faciles à modifier)…une petite recherche google sur le nom de l’événement avec leur nom de DJ suffira bien souvent à vérifier la réalité

– Réseaux sociaux / Website: C’est souvent la source de renseignements N°1 et là vous pourrez vous faire la meilleure idée du personnage que vous souhaitez engager. Les réseaux sociaux sont le reflet de notre société actuel, un Instagram, une page Facebook, un compte Twitter, un site Web sont autant de liens qui vous permettront de rentrer dans l’univers artistique de votre DJ.
Attention toutefois aux comptes facebook qui dépassent les centaines de milliers de « likes » mais qui n’engagent que 10 personnes par publication …

Voilà, j’espère que ces explications complètes vous auront permis de comprendre comment trouver le DJ qui pourra faire de votre événement une réussite.
Dans le cas contraire, DJ FUNKY JV est là pour vous faciliter le travail  !

Vous avez encore des questions ? Vous cherchez toujours votre DJ ?


    DJ chics pour mariages élégants

    Avec plus de 15 années d’expérience dans l’animation de mariages’chics’, garden parties, soirées privées, soirées étudiantes et rallyes parisiens, nous prenons toujours autant de plaisir à vous faire passer des moments inoubliables sur le dancefloor !

    Le plus important pour nous :

    1) L’ECOUTE.
    Un bon DJ doit pouvoir, grâce à son expérience et sa culture musicale s’adapter à vos goûts et à votre sensibilité ; il prendra le temps nécessaire de vous rencontrer, vous écouter et vous comprendre afin de composer avec vous la playlist de votre soirée

    2) L’OREILLE MUSICALE
    Un bon DJ est avant tout un passionné de musique. Il va être capable, en captant les émotions ressenties sur la piste, de les retranscrire avec ses platines en passant LA bonne musique au bon moment

    3) LA DISCRETION
    Nous intervenons essentiellement sur des mariages dits’classiques’dans des lieux souvent prestigieux et chargés d’histoire; c’est pourquoi nous veillons à ce que nos installations se fondent le plus discrètement possible dans ces espaces.

    4) LA TECHNIQUE
    Nous accordons une importance toute particulière dans le choix du matériel que nous utilisons :
    – Des enceintes suffisamment compactes et discrètes pour mettre davantage en valeur la beauté des lieux et suffisamment claires et puissantes pour restituer un son de qualité
    – Des éclairages d’ambiance pour mettre en valeur l’architecture du site, habiller de vieilles pierres, adoucir des poutres anciennes, donner du cachet à une tente extérieure.
    – Des éclairages dynamiques pour la piste de danse synchronisés sur le son, qui vous inviteront à danser toute la nuit